Domotique vs. Smart Home : quelles différences ? 

La maison intelligente, aussi appelée ‘Smart Home’ (qui peut se traduire littéralement ou par maison maline, futée) est sur toutes les lèvres. Et la domotique dans tout ça ? Qui fait quoi et quelle est la différence ?
 
Tuons tout de suite le suspense : la domotique est une composante de la maison intelligente, au même titre que l’internet et la myriade d’objets connectés qui fleurissent dans nos intérieurs.
Sowee, la solution domotique d’ERDF, définit la maison intelligente comme une maison où l’on peut « orchestrer, y compris à distance, le comportement des équipements de votre logement pour vous simplifier la vie, économiser ou améliorer votre confort. ». Donc mon 1er fait partie de mon 2nd et mon 2nd n’existe pas sans mon 1er : mon tout, lui, n’existerait pas sans l’internet (très) haut débit et les solutions techniques ‘portables’, en premier lieu desquels, les smatphones. Voilà qui est plus clair !

Alors, sur quels aspects de notre ‘vie intérieure’ ces deux éléments jouent-ils ?
- La sécurité : dans une maison connectée dont les appareils domotiques couvrent l’ensemble des fermetures, de la lumière et des systèmes d’alarmes ou de vidéo-surveillance, vous pouvez programmer la lumière pour qu’elle agisse ‘comme s’il y avait quelqu’un’, mais aussi pour que vos volets s’ouvrent légèrement la journée et se referment la nuit. À distance et sur votre mobile, vous pourrez voir ce qui se passe devant les caméras ou encore recevoir des alertes et des images de votre système d’alarme… Vous pourrez ainsi partir en vacances ET dormir sur vos deux oreilles !
- Les économies d’énergie : sur ce sujet les possibilités sont presque infinies. Tout est programmable et activable à distance : le chauffage baisse quand vous êtes au travail et se remet en route peu de temps avant votre retour ; le chauffe-eau se déclenche quelques minutes avant votre réveil ; les lumières s’allument et les volets descendent en fonction de la lumière ambiante ; les multiprises se contrôlent aussi à distance pour gérer le gros électroménager ; toutes les grandes marques de domotique ont un système qui détecte et vous averti lorsqu’il y a une fuite d’eau… Et ceci n’est que le début !
 
 
 
- Les données personnelles : rien de nouveaux ici… si ce n’est le volume de données. Avec la multiplication des objets connectés et leurs vastes champs d’utilisations, nus produisons un volume presque exponentiel de données. Les questions qu’il faut se poser relèvent du bons sens : chez qui vont-elles et comment sont-elles stockées ? Assurez-vous de toujours avoir un droit d’accès et de modifications à ces données, et donnez toujours votre accord avant l’utilisation d’un appareil ou d’un système. Le risque zéro n’existe pas mais vous avez entre vos mains le pouvoir de gérer ces données parfois très personnelles…
 
Domotique ou maison connectée, leurs différences et champs d’action posés, il ne reste plus qu’un élément, central et éminemment pertinent : le confort ! Tout ça pour ça, oui.